Montpellier. Après les attentats, les candidatures pour être réserviste en hausse

Depuis les attentats meurtriers du 13 novembre, la gendarmerie reçoit un nombre croissant de candidature pour devenir réserviste. Le métier est ouvert aux anciens militaires ou aux volontaires de moins de 30 ans. L’année prochaine, 5.000 réservistes de plus viendront renforcer les effectifs habituels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *